• Chapitre 2: La création monétaire


    Mesurer la création monétaire

    MASSE MONETAIRE: Quantité de monnaie circulant dans un pays détenu par des agents économiques et non financier.

     

    Créateur des différentes formes monétaire:

    L'ETAT: Pièces (sous controle de la BCE)

    LA BANQUE CENTRALE: Billet de banque (sous controle de la BCE)

    LA BANQUE COMMERCIALE: Monnaie scripturale qui est 90% de la monnaie en circulation.

     

    Création de la monnaie scripturale par la banque commerciale

    CREDIT POUR LES DEPOTS: Accord d'un crédit par la banque commerciale. La création de monnaie par le crédit bénéficiaire. 

    - LES BANQUES ACHETENT LES DEVISES auprès des agents économique


    Pouvoir de création limité

    Les banques commerciales doivent souvent procurer de la monnaie auprès de la BCE pour deux raisons:

    - BANQUES AYANT EMIENT PLUS DE CHEQUES que d'autre doivent régler leurs dettes. Il y a donc chaque année une opération de compensation.

    - RETRAITS DES AGENT, la banque doit y faire face.

     

    Risque de création monétaire exclusif ou insuffisante

    - CREATION EXCESSIF > augmentation de la masse monétaire augmentation de la demande >augmentation des prix > Inflation

    - CREATION INSUFFISANTE > les agents économique limitent leur consommation et leur investissements >c'est la fin de la croissance économique.

     

    Règlementation de la masse monétaire de la Banque centrale.

    - AUGMENTATION DU TAUX D'INTERET DE LA BANQUE CENTRALE: Augmentation des intérêts à la Banque centrale > moins de crédits accordés > réduction de la création monétaire et de la masse monétaire > baisse de l'inflation de la création monétaire et de la masse monétaire > Relance de la croissance économique.

    - DIMINUTION DU TAUX D'INTERET DE LA BANQUE CENTRALE: Baisse de l'intérêt de la banque centrale > plus de crédits accordés > augmentation


    BCE

    - MISE EN PLACE DE LA POLITIQUE MONETAIRE depuis 1999. Indépendance du pouvoir public.

    - STABILITE DES PRIX, objectif: influence annuel doit être de moins de 2%

    « Chapitre 1: Les fonctions et les formes de la monnaieORAL »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :